Accueil > Mairie > Informations municipales

Montée en Débit internet

Mise à jour : 17 mars 2015

Suite à la mise en service du nouveau répartiteur dans la commune, voici quelques informations.

 Date de mise en service commerciale

26 février 2015

Cette date correspond à la date d’activation de la fibre optique par les services « opérateur universel » d’Orange, c’est-à-dire à la date où les différents opérateurs (Orange, SFR...) peuvent proposer leurs services, dans le cadre d’un dégroupage total de la commune, grâce à la nouvelle armoire implantée.
Toutefois, les différents fournisseurs d’accès n’ont pas nécessairement posé, à cette date, leurs équipements actifs, pour que leurs clients dans vos communes bénéficient d’un débit amélioré.
En outre, il apparaît que tous les basculements ne seraient pas nécessairement achevés à cette date de mise en service ; des perturbations peuvent donc encore apparaître. Les nouveaux débits n’irriguent correctement la commune, qu’après parfait achèvement de l’ensemble des basculements par Orange, pour toutes les lignes téléphoniques de la commune. Cela a aussi pour conséquence de ne pas couvrir immédiatement tous les abonnés d’une même commune.

 Transmission du signal internet

Le signal internet qui transite sur les lignes téléphoniques en cuivre est au standard xDSL (distribuant au format ADSL, SDSL et VDSL). Ces formats sont ceux évoqués lorsque vous vérifiez le débit sur des sites comme www.degrouptest.com ou www.ariase.com.

Avec la nouvelle armoire installée en face de l’église (KIEN-MED), les fournisseurs d’accès peuvent proposer la dernier standard, à savoir VDSL2, qui présente l’avantage de diffuser un débit internet très proche du débit de la fibre, MAIS limité à un rayon proche de la nouvelle armoire.
En effet, le VDSL2 permet de diffuser un signal internet à une vitesse plus élevée, mais son affaiblissement se fait généralement par palier de 500m, selon les normes ci-dessous habituellement reconnues :

  • jusqu’à 150 mètres : 90 Mbps (entrant) / 30 Mbps (sortant)
  • jusqu’à 300 mètres : 80 Mbps / 25 Mbps
  • jusqu’à 600 mètres : 50 Mbps / 15 Mbps
  • jusqu’à 900 mètres : 35 Mbps / 7 Mbps
  • jusqu’à 1200 mètres : 25 Mbps / 3 Mbps
  • au-delà de 1200 mètres, l’affaiblissement est linéaire, comme l’ADSL (par ex : à 2500m —> 15 Mbps).

 Conséquence pour les habitants

Les abonnés d’Orange doivent se tourner vers le fournisseur d’accès pour demander à bénéficier du VDSL2 suite aux travaux de montée en débit opérés à Kienheim.
Pour les abonnés Free, cette montée en débit semble automatique.
L’accès au VDSL2 n’est donc pas systèmatiquement automatique, contrairement à ce qui semblait être sous-entendu jusqu’à présent.
À cette occasion, vous devez aussi vous s’assurer auprès de votre fournisseur que votre box est compatible VDSL2 :

  • Orange : « Livebox Play » de couleur noir,
  • Bouygues : « BBox Sensation »,
  • Free : « Freebox Revolution »
  • SFR : box « NB6V ».

En outre, il convient à chacun de :

  • disposer d’un raccordement au réseau téléphonique commuté (RTC) pour recevoir le signal internet
  • s’assurer que son installation personnelle est bien adaptée (un trop grand nombre de prises téléphoniques, des dérivations éventuellement mal réalisées, influent inévitablement sur le débit de la ligne).

 Signal Wimax

Les abonnements passant par le Wimax seront automatiquement résiliés, sans démarche de leur part, au 30/05/2015. S’ils souhaitent s’en défaire avant, ils devront entreprendre la démarche personnellement.