Accueil > Vivre à Kienheim > Vie associative > ASCSDK > Année 2016

1er mai 2016

Mise à jour : 13 mai 2016

Source : les Dernières Nouvelles d’Alsace du 11/05/2016 par P.K.

" Le 1er mai, un marché du terroir et une journée tartes flambées se sont déroulés à Kienheim malgré une météo capricieuse.

De gros nuages noirs à l’heure du déjeuner, une agréable embellie en fin de l’après-midi et un orage pour finir. Le deuxième marché du printemps et du terroir organisé par la commission animation de la commune présidée par Denis Schneider, et la journée « tarte flambée » à la ferme initiée par l’ASCSDK (association socioculturelle et sportive de Durningen-Kienheim) sont passés dimanche par toutes les graduations d’un baromètre capricieux.

« L’année dernière, il a plu toute la journée », a optimisé la présidente Estelle Foucher occupée à enfourner les 540 tartes flambées qui ont fait le régal des visiteurs qui ont déferlé par vagues, au gré du vent et des cumulonimbus.

Dans la cour de la ferme Knab, sous le grand chapiteau, une douzaine de jeunes assuraient le service midi et soir. Mathieu, le petit veau « croisé vosgien », âgé de deux jours, jetait un oeil incrédule sur les fours à tartes.

Dans la rue de l’église et sur la place de la mairie, quatorze exposants tenaient stand. Sur les étals, des produits du terroir -miel, boissons, confiture, pâtés-, un bataillon de géraniums et autres plantes de saison mais aussi des bagues et bijoux, dont ceux du stand de l’association « Damien handicap ».

Autre stand de solidarité, celui de Lydie qui participera en février 2017 au Raid 4L Trophy (un rallye 100 % étudiant sur 6 000 km de pistes marocaines) et qui a lancé une grande opération de récupération de fournitures scolaires qu’elle projette de distribuer lors du passage de la course en Afrique du Nord.

Au rayon des coups de coeur, Confi’Sens, le stand tenu par Jérôme et Marie-Christine qui avaient fait le déplacement de Libremont (Ardennes belges) pour faire déguster leurs succulentes guimauves à la violette et au coquelicot, leurs pâtes à tartiner à la bergamote.

En fin de journée, après une ultime douche, les organisateurs affichaient le sourire des gens satisfaits. Satisfaits d’avoir permis aux habitants des deux villages mais aussi d’ailleurs de se rencontrer pour un moment convivial. "